L’étiquette livret

Multipliez votre surface de communication

En 2019, Lorge s’est doté d’une presse pour créer les étiquettes livret.
Une solution innovante pour agrandir sa surface de communication et répondre aux exigences règlementaire et marketing.

  • 5 pages
    imprimées

  • Jusqu'à
    6 couleurs

  • Possibilité de
    dorure à froid

Témoignage
Franck, Conducteur étiquette Livret

Salut Franck !
Peux-tu nous expliquer en quoi consiste la production d’étiquette Livret ?


F / Nous avons d’abord imprimé les bases avec les couleurs, le vernis release et le vernis silicone puis nous avons ensuite fait une impression en vitrophanie et enfin une coupe mi-chair.
Les étiquettes sont alors réparties en 3 bandes de 2 étiquettes. La base de l’étiquette est la bande du milieu, puis nous venons rabattre d’abord la première bande sur la base puis la troisième. Nous obtenons ainsi une bande de 2 poses avec 3 épaisseurs qui deviennent notre étiquette livret.


Quelles ont été les difficultés de la fabrication ?

F / La difficulté de la fabrication résidait surtout du fait que c’était la première fois que nous imprimions ce genre d’étiquette en plusieurs couches. Cela a pris du temps, d’autant plus que le vernis utilisé est spécifique à la production d’étiquette livret. C’est également la première fois que nous l’utilisions.
Il y a également eu la difficulté du repérage entre les poses.


Quel a été le temps de production ?

F / Nous avons tout produit en une journée, mais nous avons surtout passé 2h30 – 3h à préparer la machine, le calage, les couleurs, le complexage et la découpe.


Que penses-tu de ces étiquettes ? Quels sont pour toi les avantages de ce produit ?

F / Pour moi ce produit est très avantageux car il prend un minimum de place pour un maximum d’informations. C’est un produit qui peut être ajouté sur de petits produits grâce à sa taille et apporte un nouveau moyen de communication.
De plus, grâce à ce genre d’étiquette, je pense que nous pouvons intégrer de nouveaux marchés et récupérer une nouvelle clientèle.


Merci Franck !